Comment l’aménagement de l’espace peut-il aider les gens à nouer des liens significatifs lors d’un événement ?

L'aménagement de l'espace aide les gens à établir des liens significatifs lors d'un événement

Notre responsable de l’expérience partage cinq conseils sur la façon dont vous pouvez concevoir votre espace pour créer un événement inoubliable.


Après des années de recherche de l’espace de bureau idéal, c’est finalement arrivé : e180 a déménagé ses opérations d’un espace de co-working à un bureau que nous pouvions appeler le nôtre.

Ce changement d’espace a provoqué un changement au sein de notre équipe qui a été tout à fait remarquable. Dès le premier jour, nous avons ressenti un sentiment de solidarité renouvelé : comme si nous étions là ensemble pour une raison précise, travaillant en équipe dans un seul but.

Bien que notre ancienne maison, l’espace de coworking, soit grande et ouverte, elle manquait d’organisation et d’intentionnalité. Notre nouveau bureau, en revanche, dispose d’espaces adaptés au travail individuel, au travail en groupe, à la réunion et au repas en commun. Il y a même de la bonne musique et beaucoup de plantes.

Désormais, le badinage informel et le partage d’un repas sont devenus la norme, ce qui favorise des sentiments de convivialité ludique et de tranquillité d’esprit. Un changement dans la conception d’un espace peut modifier la façon dont vous vous sentez à l’intérieur, et peut même conduire à un sens accru de la communauté. En tout cas, c’est ce qui s’est passé pour nous.

Il y a un nom pour cette idée. Elle s’appelle le « placemaking ».

Le pouvoir de l’espace

Inventé dans les années 1970 par Fred Kent, fondateur du Project for Public Spaces (PPS),le concept de « placemaking » « incite les gens à réimaginer et réinventer collectivement les espaces publics comme le cœur de chaque communauté ». Plus que la simple promotion d’un meilleur design urbain, le placemaking facilite les modèles créatifs d’utilisation, en accordant une attention particulière aux identités physiques, culturelles et sociales qui définissent un lieu et soutiennent son évolution continue. »

De la conception urbaine à la conception de bureaux, en passant par la conception d’espaces événementiels, le concept de « placemaking » repose sur l’idée que les environnements et les espaces que nous habitons contribuent de manière essentielle à la façon dont nous nous comportons et nous sentons.

Nous avons ressenti le pouvoir du « placemaking » lorsque nous avons changé de bureau. Et nous le ressentons chaque fois que nous travaillons avec des organisateurs d’événements pour concocter le Braindate Lounge parfait, un espace dans lequel les étrangers se sentent suffisamment à l’aise pour partager franchement leurs expériences et suffisamment humbles pour apprendre de leurs pairs.

Braindate Lounge lors de la conférence Educause 2018.
Braindate Lounge at the 2018 Educause Conference. ©Youssef Shoufan

L’expérience du déménagement des bureaux m’a amené à faire le lien entre l’idée de placemaking et la façon dont on devrait aborder la construction d’espaces pour l’apprentissage collaboratif ou le réseautage intentionnel lors d’événements.

J’ai énuméré quelques-unes des façons dont nous avons appliqué ces principes de création de lieux pour créer des salons Braindate dans le monde entier. Utilisez ces conseils pour créer un environnement accueillant qui soutient le désir de votre communauté d’apprendre et de se connecter de manière significative, où que vous soyez.

Braindate en cours de réalisation au TED Women 2016.
Braindate en cours de réalisation au TED Women 2016.

1. Ayez une intention claire pour l’espace.

Il est impossible de concevoir un espace si vous ne savez pas comment vous aimeriez que l’espace soit utilisé. Commencez par rédiger une liste des comportements que vous voulez inspirer à vos participants lorsqu’ils utilisent l’espace.

Par exemple, un espace comme le Braindate Lounge, qui favorise la socialisation spontanée, sera différent d’un espace destiné au travail et à la consultation des e-mails. Lorsque vous commencez à concevoir votre espace, utilisez votre liste pour vous assurer que chaque élément de conception favorise le comportement souhaité.

Expérience Braindate lors d'un événement
Le jeu de balle à la DockerCon.

2. Connaissez votre public.

Pour une expérience authentique, il faut pousser les gens hors de leur zone de confort. C’est dans les environnements inconnus que nos sens sont les plus aiguisés. Plutôt que de se mettre en pilote automatique dans un cadre prévisible, nous pouvons aider nos participants à se sentir dans l’instant en les mettant juste un peu à l’écart.

Lors des événements, vous avez un public captif qui est prêt à être épaté. Vous pouvez faire preuve d’audace et prendre des risques en concevant votre espace. Mais connaissez toujours votre public : n’oubliez pas de lui fournir les conseils nécessaires dont il pourrait avoir besoin.

Par exemple, nous avons vu de nombreux événements avec une fosse à balles pour faire rire et bouger les gens. C2 Montréal a utilisé des fosses à balles pour des séances de brainstorming guidées, tandis que DockerCon savait que son public se jetterait à l’eau sans avoir besoin d’être guidé. Dans les deux contextes, l’expérience a été un grand succès, tant pour les conversations mémorables que pour les belles photos.

Le salon Braindate au milieu du hall principal de la conférence SOCAP 2019.
Le salon Braindate au milieu du hall principal de la conférence SOCAP 2019.

3. L’emplacement, l’emplacement, l’emplacement.

Si vous créez un espace de type Braindate Lounge pour aider les participants à se connecter les uns aux autres, choisissez un emplacement central facilement accessible à pied. Ainsi, votre salon sera accueillant aussi bien pour les personnes qui connaissent l’espace que pour celles qui le découvrent par hasard.

Si vous organisez un événement de plusieurs jours, vous ne voulez pas que vos participants perdent un temps précieux à essayer de trouver votre espace, alors assurez-vous d’avoir une signalisation claire tout au long de l’événement qui mène à votre salon. Et surtout, placez un grand panneau à l’entrée, pour que les gens ne puissent pas le manquer !

Le Braindate Lounge conçu par Steelcase Event Experiences lors du Convening Leaders 2019 de la PCMA.
Le Braindate Lounge conçu par Steelcase Event Experiences lors du Convening Leaders 2019 de la PCMA.

4. Concevez un espace que vous seriez prêt à utiliser.

Concevez un espace à taille humaine. Je m’explique : certains bâtiments peuvent susciter l’admiration, mais ils peuvent aussi vous faire sentir petit, comme un opéra ou un musée. Un Braindate Lounge ou d’autres espaces axés sur les connexions doivent permettre aux gens de se sentir suffisamment à l’aise pour vouloir s’approprier l’espace.

Pour un design à taille humaine, la modularité est essentielle. Prévoyez des meubles faciles à déplacer pour qu’une conversation en tête-à-tête puisse facilement s’étendre à une troisième personne. Offrez à vos participants du papier pour qu’ils puissent dessiner leurs idées, puis prévoyez des murs où ils pourront les afficher.

Comment savoir si vous avez réussi à créer cet espace ? Votre espace peut s’inspirer de ce que Steelcase Event Experiences appelle l’effet résiduelle : longtemps après la fin d’une activité, les gens restent dans l’espace parce qu’il est devenu un endroit où ils ont envie de se retrouver.

5. Amusez-vous dans votre espace

Concevez pour le jeu. Lorsque les gens jouent, ils sont spontanés, présents et ouverts. Un état d’esprit ludique conduit à une pensée plus créative. Incluez au moins un élément accrocheur qui donne envie à l’enfant intérieur de votre participant de sortir et de jouer.

Par exemple, lors de la conférence Educause 2019, l’équipe organisatrice a créé un Braindate Lounge qui comprenait une toile de fond réaliste de wagons de métro pour accueillir des braindates en tête-à-tête. Les wagons de métro ont non seulement fourni des espaces privés pour des conversations plus intimes, mais la nature ludique de l’installation a également mis les gens à l’aise.

Vous pouvez également prévoir qu’il y aura des moments où un participant attendra que son homologue se présente – ne laissez pas ce moment être gaspillé en surfant sur votre téléphone ! Au lieu de cela, proposez des petits jouets, des énigmes et des puzzles qui inciteront les gens à discuter et à s’amuser ensemble.


Imaginez que votre événement puisse offrir aux gens l’occasion d’apprendre de manière significative, de créer des liens et même de s’amuser véritablement. Cela commence par la conception de l’espace et par une réflexion dans une perspective de création de lieux, où votre public n’est pas seulement votre principale partie prenante, mais aussi un co-créateur actif de la conception !

Vous pourriez aussi aimer lire…